Nintendo, une entreprise aux multiples talents

La plupart des personnes ne connaissent Nintendo que pour ces consoles de jeux vidéo dernièrement sorties, à savoir la DS (et tous ces dérivés) ou encore la Wii et la Wii U. Pourtant, Nintendo est une entreprise plus vieille qu’elle n’y parait et ce n’est pas forcément grâce aux jeux vidéo qu’elle s’est fait connaître. Retour sur une entreprise aux mille et une facettes.

Laissons la chance au ciel

Fondée le 23 septembre 1889, l’entreprise Nintendo Company, Limited s’est d’abord fait connaître grâce à la commercialisation de cartes à jouer japonaises nommées les Hanafudas. En réalité, son nom d’origine était Nintendo Koppaï qui se traduit par « Laissons la chance au ciel ». C’est Fusajiro Yamauchi qui a créé cette toute petite entreprise artisanale pour pouvoir commercialiser les cartes à jouer qu’il avait lui-même créées. L’entreprise sera reprise, au fil des années, par des membres de la famille, d’abord par Sekiryo Yamauchi (le gendre de Fusajiro Yamauchi) puis ensuite par le petit-fils de Sekiryo Yamauchi qui n’est autre qu’Hiroshi Yamauchi. Ce dernier sera d’ailleurs resté à la tête de l’entreprise jusqu’en 2002.

Grâce à l’arrivée d’Hiroshi Yamauchi en 1949, la société Nintendo s’est considérablement diversifiée. En plus des cartes à jouer, Nintendo vend des portions de riz individuelles, gère une compagnie de taxis et est même propriétaire d’une chaîne de Love Hotels. En 1969, Nintendo créé une branche « Games » et commercialise des jouets.

Nintendo entre dans le monde des jeux vidéo

1970 fut une année décisive pour Nintendo qui a décidé d’entrer dans le monde des jeux vidéo, monde encore très peu connu à l’époque. En premier lieu, l’entreprise développe des jeux pour bornes d’arcade mais collabore également à la création de la toute première console de jeux vidéo de salon : l’Odyssey. En 1977 sort la première console entièrement créée par Nintendo : la Color TV Game 6. Plus tard, en 1980, Gunpei Yokoi (à l’origine des jouets Nintendo) créé les Game and Watch, petits jeux électroniques capables de tenir dans une poche et qui ont connu un très grand succès mondial.

Pour la petite anecdote, Gunpei Yokoi est une personne plus que talentueuse puisqu’il s’agit, entre autres, du créateur de la croix directionnelle !

Peu à peu, Nintendo s’est fait de plus en plus connaître jusqu’à atteindre le succès que tout le monde lui connaît, en 1983.

1983 Nintendo fait un carton plein

Non-content du succès retentissant des Game and Watch, la firme a décidé de s’implanter pour de bon dans le développement de consoles de jeux vidéo. C’est donc dans cette optique que Nintendo sort la console Famicom en 1983 au Japon. Deux ans plus tard la Famicom sort aux États-Unis puis en 1986 en Europe et au Canada et sera mondialement connue sous le nom de Nintendo Entertainment System (NES). Bien que la concurrence soit rude dans ce domaine (SEGA par exemple), Nintendo a su se démarquer en proposant des licences encore connues et reconnues de nos jours telles que Metroid, Super Mario Bros ou encore The Legend of Zelda.

1983 fut donc l’année du renouveau pour Nintendo qui enchaîna les succès jusqu’à aujourd’hui. Parmi eux se trouvent la SNES, la Game Boy, la Nintendo 64, la GameCube, la DS, la Wii ou encore la Wii U. Bien évidemment nous ne parlerons pas de tous les dérivés de chaque console qui sont bien trop nombreux (Game Boy Advance, 3DS…). Nintendo a produit durant toute son existence, une multitude de consoles de salon mais aussi de consoles portables alors qu’à ses débuts en 1889, rien ne destinait cette entreprise à connaître ce succès fulgurant. Certes, les goûts sont différents, certaines consoles ont eu moins d’impact que d’autres mais la qualité des licences détenues par la firme vient confirmer ce succès. Donkey Kong, Super Mario Bros, Metroid, The Legend of Zelda, Kirby, Star Fox, Mario Kart, Mario Party, Super Smash Bros, Yoshi… Tant de jeux qui ont bercé l’enfance de bon nombre d’entre nous.

5.00 avg. rating (100% score) - 1 vote
Article Connexes