call of duty 1 call of duty beta call of duty wwii call of duty wikipedia call of duty jeux call of duty pc call of duty: black ops iiii call of duty ww2

Call of Duty : l’une des franchises les plus vendues au monde

La sortie d’un nouvel épisode de Call of Duty provoque toujours les mêmes réactions. Il y a ceux qui se ruent dans les magasins pour repartir avec leur précieux Saint Graal et il y a les détracteurs, ceux qui accusent la franchise d’être devenue trop commerciale et surtout très violente. Quoi qu’il en soit, la sortie d’un nouvel épisode fait toujours parler d’elle. Quelle est donc la recette secrète pour vendre autant tout en étant toujours au cœur des polémiques ?

Call of Duty : les débuts de la franchise

C’est en 2003 qu’Infinity Ward développe le tout premier épisode d’une licence mondialement connue aujourd’hui : Call of Duty. Signifiant en français « L’appel du devoir », la série Call of Duty (également connue sous le nom de CoD ou Call of) a fait ses premiers pas sur PC avec un premier épisode sobrement appelé Call of Duty. Ce jeu de tir à la première personne, développé par Infinity Ward, se déroule durant la Seconde Guerre Mondiale. Le thème de la Seconde Guerre Mondiale est présent dans de nombreux autres épisodes.
Par la suite, dix autres épisodes sont sortis sur différentes plateformes : PlayStation 2, Xbox, PlayStation 3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC ou encore Nintendo DS et Wii. En fait, la série Call of Duty est sortie sur à peu près toutes les consoles depuis 2003 et même sur N-Gage !

Tantôt développée par Infinity Ward, tantôt par Treyarch et parfois par Sledgehammer Games, la franchise Call of Duty est toujours éditée par Activision, devenue aujourd’hui Activision-Blizzard. D’après les joueurs, la qualité de certains épisodes est discutable mais la franchise marche toujours autant. Les titres les plus connus de la licence Call of Duty sont les séries Modern Warfare, Ghost, Black Ops ou encore le dernier titre en date : Advanced Warfare.

Call of duty : une franchise qui fait débat

Le succès de la franchise Call of Duty n’est plus à prouver. Chaque épisode sui sort se vend à plusieurs millions d’exemplaires. À titre d’exemple, le premier opus s’est écoulé à 4,50 millions d’exemplaires, Call of Duty : Modern Warfare 3 à 30,32 millions et Call of Duty : Advanced Warfare à 17,59 millions. En 2013, Activision affirmait que la licence Call of Duty était la plus vendue en Amérique du Nord et ce depuis cinq années consécutives. Un véritable record ! En 2014, les revenus engrangés par la franchise dépassaient les 10 milliards de dollars. En ce qui concerne le dernier épisode, Call of Duty : Advanced Warfare, sachez qu’il s’agit du jeu dématérialisé le plus vendu de toute l’histoire.

Face à ce succès écrasant toute concurrence, de nombreuses polémiques sont nées à cause de certains épisodes. La franchise s’est donc vue critiquée sur son manque d’innovations, la durée de vie de certains opus ainsi que le prix très discutable des nombreux DLC. Certains joueurs se plaignent également du peu de nouveautés des derniers épisodes ou encore du moteur graphique vieillissant. Face à ces critiques, d’autres, plus virulentes, se sont élevées faisant état d’une série violente, prônant l’agressivité et la haine. À tel point qu’en 2011, une chaîne de magasins norvégiens a même décidé de ne plus vendre de jeux Call of Duty.

La polémique autour de COD

La cause de toutes ces polémiques vient du fait que beaucoup de scènes présentes dans les jeux Call of Duty sont relativement réalistes et peuvent mettre mal à l’aise certaines personnes. En d’autres termes, pour apprécier la franchise Call of Duty, gardez bien en tête qu’il ne s’agit que de jeux vidéo, la réalité est bien loin de tout cela.

Malgré toutes les critiques et les polémiques liées à la série, Call of Duty ne cesse de se vendre, n’en déplaise aux détracteurs !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Article Connexes