Island of Wakfu

Après s’être attaqué au PC, Ankama a décidé d’envahir les consoles de salons. Et ça commence avec Island of Wakfu qui est disponible depuis maintenant quelques jours sur le Xbox Live Arcade. Si l’univers du studio a séduit de nombreux joueurs sur leurs ordinateurs, la touche Ankama est-elle aussi efficace sur console ?

Ankama a lancé depuis quelques temps une politique de cross-média. En effet, le studio propose différents médias comme des mangas, série TV ou encore jeux qui sont liés entre eux. Island of Wakfu n’échappe pas à la règle. Si l’on peut découvrir le monde des douze dans Dofus et le voir évoluer dans Wakfu, vous pourrez cette fois-ci revenir à son origine. Et oui, vous êtes plongé pas moins de 10.000 ans avant Dofus. Vous allez découvrir à la fois la fin des Elliatropes, la classe de Yugo, héros de la série télévisé et l’histoire de l’arrivée des enfants Eliatropes dans Emrub, un monde tiré du jeu Wakfu – Les gardiens. Vous êtes perdu ? C’est un peu normal. Island of Wakfu s’adresse avant tout aux fans qui y trouveront un apport sur le background de leur jeu favori. Pour les autres ? Il serait dommage de s’arrêter là, car vous passez à côté d’un sacré jeu

Dans Island of Wakfu, vous êtes au contrôle de deux personnages. Le premier s’appelle Nora, une jeune Eliatrope. Le deuxième est Efrim, son frère Dragon. Dans l’aventure solo, vous incarnez à tour de rôle chacun de ses personnages. Nora est une adepte du combat au corps à corps. Quand vous la contrôler vous aurez un style de jeu proche des anciens Beat’em all de votre enfance. Elle utilise aussi des portails qui lui permettent de se rendre à différent endroit visible de la carte, mais aussi de se tirer d’une situation délicate. Enfin, la jeune demoiselle pourra aussi aspirer le Wakfu, une énergie vitale du monde qui lui permet entre autre d’utiliser ses pouvoirs. Pour ce qui est d’Efrim, le personnage se déplace en volant. Il crache des boules de Wakfu et peut rendre du Wakfu à certains éléments du décor. Dans ce cas-là, le jeu ressemblera plus à un Shoot’em up ou SHMUP pour les intimes. Pour finir, Platypus, un petit familier est contrôlable. Il permet entre autre de récupérer des objets bien utiles dans l’aventure.

Un challenge qui vaut le détour

L’aventure d’Efrim et Nora se déroule sur 14 niveaux qui proposent chacun des univers et un bestiaire bien différent. Cette aventure est jouable seul ou à deux. Dans le mode solo, vous pourrez contrôler chacun des héros. Pour ce faire, une simple pression sur la touche Y vous permet de passer du dragon à l’Elliatrope. Dans le mode deux joueurs, qui est disponible en écran splitté à l’ancienne, chaque joueur dirigent un des deux héros. Ces deux modes disposent de deux difficultés. Le mode normal, qui est de plus en plus dur et vous donnera du fil à retordre, mais aussi le mode Déesse, où vous ne pourrez pas mourir. Dans ces deux modes, vous partagez votre barre de Wakfu, qui représente votre Vie et Magie pour les deux personnages. Il faudra donc faire preuve de tactique pour ne pas puiser dans tout votre Wakfu. On notera aussi une chose particulièrement intéressante. Comme dans les bons Beat’em All, un boss est présent dans chaque niveau, mais ici, le boss peut-être présent en tout début de niveau. Original et génial.

Tout comme chaque jeu Ankama, Island of Wakfu propose un rendu magnifique et très coloré. Véritable claque artistique, le jeu séduit et enchante à chaque pas. On est devant une véritable œuvre dans laquelle on se surprendra à s’arrêter quelques minutes juste pour admirer ce fabuleux décors. Du côté des musiques, c’est un peu la même chose. Si les dialogues ne sont pas doublés, la musique est vraiment sublime. Les différents morceaux qui composent le jeu sont parfaitement adaptés à l’action et mérite le détour. On notera aussi la présence d’une correspondance entre le compte Ankama des joueurs et le compte Xbox. En effet, en jouant à Island of Wakfu vous pouvez débloquer des items pour le jeu Dofus. Bonus plutôt sympa pour les joueurs. On retrouvera aussi un t-shirt pour son avatar ainsi qu’un accessoire qui représente le Platypus que l’on contrôle dans le jeu.

Island of Wakfu offre au joueur une expérience vraiment intéressante à la fois pour les fans de l’univers et les non-initiés. On remarquera que si certains points peuvent être positifs pour une partie des joueurs ils deviennent négatifs pour l’autre. Néanmoins, une chose les mettra tous d’accord, c’est l’univers enchanteur et la bande son majestueuse qui ne laissera personne indifférent. Cependant, le jeu surprend néanmoins par sa difficulté assez inégale. Ceci dit, le jeu propose un challenge qui rappelle ceux des jeux d’autant. Avec un mélange de SHMUP et Beat’em all, on peut d’ailleurs se demander si le studio n’est pas aussi nostalgique de ces jeux-là et n’a pas voulu leur rendre un certains hommage, qui est bien réussi.

Laisser un com